Accueil Actualités Concertation préalable pour un aménagement industriel

Concertation préalable pour un aménagement industriel

Les Grand-Synthois invités à participer à la concertation préalable* pour un projet de production d’aciers électriques par ArcelorMittal dans l’usine de Mardyck

L’évolution nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique de la planète passe, qu’on le veuille ou non, par une mutation la plus rapide possible vers des véhicules à propulsion électrique en forte expansion

On voit aussi hélas que la fin programmée des moteurs thermiques entraine de cruelles désillusions dans certaines filières de production de moteurs et accessoires. Il y a aussi des opportunités à ne pas rater face à cette nouvelle technique qui prouve l’importance de produire des aciers haut de gamme. Le projet impulsé par ArcelorMittal prouve que, dans l’optique d’une offre « en circuit court » pour ses clients du monde automobile présents dans le nord avec de nombreuses usines d’assemblage, l’essor des véhicules électriques créera de nouveaux emplois. C’est tout l’enjeu des 300 millions d’€ d’investissement prévus par le fabriquant d’acier dans son usine de Mardyck avec une centaine de postes en CDI dans de nombreux domaines.

Ce seuil d’investissement oblige le demandeur à mettre en place une concertation préalable au projet auquel vous êtes invités à participer en vous renseignant d’une part et en donnant votre avis

Vous trouverez ci après toutes les informations compréhensibles par le grand public ainsi que les différentes étapes prévues de la procédure jusqu’au 22 septembre.

Retrouvez les contributions et participez sur le site dédié 

Le premier rendez-vous public a lieu ce vendredi 24 juin à Dunkerque à 18h30 au pavillon des maquettes. Le premier sur le territoire de Grande-Synthe est prévu le 7 juillet à 18h30 en maison de quartier du Courghain, Place de l’Abbé-Pierre, pour présenter le projet puis proposer un échange avec le public sur l’évolution de la sidérurgie et du site en lien avec l’évolution vers la mobilité générale des citoyens, le process de mise en oeuvre et le chantier proprement dit.

* La concertation préalable est une procédure organisée en amont d’un projet susceptible d’avoir un impact sur l’environnement, le cadre de vie ou l’activité économique d’un territoire.

Conformément à la réglementation pour les équipements industriels de plus de 300 M d’€, ArcelorMittal a saisi la Commission Nationale du débat public le 23 mars 2022. Celle-ci a décidé d’organisation cette concertation préalable pour laquelle elle a désigné 2 garantes de la concertation :

Madame Anne Dubosc et Madame Anne-Marie Royal.

A voir également

Avant les vacances, anticipez le futur proche en allant à la soirée Emploi ce mercredi 22 juin

Le Campus de la Réussite et Entreprendre Ensemble organisent une soirée emploi, ce mercredi 22 …

Nos Labels