Accueil Actualités Episode de pollution « orange »

Episode de pollution « orange »

 Demain, jeudi 8 février, nous serons concernés par un épisode de pollution aux particules en suspension de niveau information-recommandation (drapeau orange). Attention, les bus ne deviennent gratuits qu’au niveau rouge.

Un épisode de pollution correspond à une période, où les concentrations de polluants dans l’air ne respectent pas ou risquent de ne pas respecter les niveaux réglementaires, selon des critères prédéfinis (pourcentage de surface de la zone ou pourcentage de population impactés, niveau réglementaire franchi, durée de l’épisode, …).

Quatre polluants sont intégrés dans la procédure de déclenchement d’épisode de pollution de l’air :

  • l’ozone (O3)
  • le dioxyde d’azote (NO2)
  • le dioxyde de soufre (SO2)
  • les particules en suspension (PM10)

Ce niveau d’information et de recommandation est celui au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine de groupes particulièrement sensibles au sein de la population et qui rend nécessaire l’émission d’informations immédiates et adéquates à destination de ces groupes et des recommandations pour réduire certaines émissions.

Les voies respiratoires (bouche, nez, trachée) sont les premières entrées de l’air dans l’organisme. Elles sont les principales cibles des polluants atmosphériques, présents aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments.

Effets différents selon plusieurs critères

  • Le type de polluant

Les effets des polluants sur la santé dépendent de leur nature (composition chimique). Selon le type de polluant, les effets sur la santé se manifesteront davantage sur les muqueuses de l’appareil respiratoire, sur le système sanguin ou sur les tissus de l’organisme.

  • La concentration des polluants dans l’air

Les effets sur la santé dépendent de la quantité (dose) de polluants présents dans l’air. Les concentrations sont, en général, plus importantes dans les locaux où nous passons plus de 80 % de notre temps (logements et espaces professionnels), dans les villes et à proximité des industries.

  • La durée d’exposition des personnes

Les effets de la pollution sur la santé dépendent également du temps durant lequel un individu sera exposé à une atmosphère polluée.

  • La sensibilité des personnes

L’importance des effets de la pollution sur une personne exposée dépend de son âge et de son état de santé. Les personnes dites « plus sensibles » (enfants, personnes âgées, personnes atteintes de pathologies cardiorespiratoires) sont particulièrement affectées par la pollution de l’air.

  • L’activité physique

Pendant une activité physique, la consommation d’air augmente, les effets de la pollution de l’air sur la santé augmentent donc proportionnellement. C’est pour cette raison que dans les cas d’alerte, les activités physiques sont déconseillées aux personnes les plus sensibles.

A voir également

Une convention pour inciter les initiatives

S’inspirant de l’exemple présenté par le maire de la ville québecoise de Shawiningan venu par …

Nos Labels