PROGRAMMATION /// 2016 2017

Recto l'homme hanté

 

LES YEUX D’ARGOS

L’HOMME HANTÉ

VERNISSAGE le vendredi l2 mai 2017 à 18H

EXPOSITION du 12 mai au 16 juin 2017

 

 

Equipe :

Marie Langlois, vidéaste

David Lemarechal, programmeur

Adrien Fontaine, programmeur

Olivier d’Encausse, constructeur

Marie Cornier, chargée de production

L’Homme Hanté est une installation audiovisuelle interactive reprenant le principe illusionniste du Pepper’s ghost*. Le dispositif accumule l’image des spect-acteurs tout au long de la journée, sur un décor vidéo. Projeté parmi tous ceux qui les ont précédés, le public doit trouver sa place entre les corps, construire avec eux l’espace.

Le monde dans lequel nous nous trouvons se compose d’un simple meuble permettant de s’asseoir face au miroir. On retrouve ce même meuble derrière la vitre avec un jeu de lumière en mapping qui accentue la transparence de la matière. En trompe-l’oeil, les fantômes du passé dont nous faisons partie s’agglutinent dans l’espace.

Cette mise en scène chimérique de la mémoire du lieu questionne notre propre rapport aux autres et au passé.

« La mémoire s’avère une interface critique entre la sphère du subjectif

et la sphère du relationnel.

Nos souvenirs appartiennent à notre intimité

mais aussi à la relation avec autrui. »

Franca Madioni

Cette illusion reflète l’image d’un monde, où il faut composer avec ceux qui ont été, ceux qui nous suivront, dans le peu de place que nous accorde le temps.

Les autres nous habitent, nous contraignent, nous rendent créatifs, et affectent le futur de chacun d’entre nous. L’homme fait partie d’une œuvre en devenir, d’un projet fatalement inabouti, dont la finalité nous échappe chaque jour.

Si nous devons vivre avec les autres, nous devons aussi créer avec eux, réaliser leur présence et nous réaliser.

* Le Pepper’s ghost (fantôme de Pepper ou spectre de Pepper) est une technique d’illusion d’optique perfectionnée par John Henry Pepper et utilisée pour la première fois à Londres dans une représentation de la pièce L’Homme hanté ou le Pacte du fantôme de Charles Dickens en 1862.

La Compagnie des Mers du Nord joue avec l’installation afin de créer une « miniature », un moment impromptu le 8 juin 2017.

Coproduction : Galerie Robespierre – Ville de Grande-Synthe ; Ville de LillePictanovo ;

 

Laisser un commentaire

*


6 + = 14