Annick Sterkendries, Suspension

Annick Sterkendries
Résidence d’artiste

Vernissage vendredi 26 avril 2019 / 18h
Exposition du 27 avril au 7 juin 2019

Entre rêve et réalité, Suspensionprojette différentes personnes âgées dans l’antre de l’illusion et du phantasme.

Entre 1920/1936, alors que la crise faisait rage, que le peuple subsistait dans la misère, le studio de photographie étaient un espace coupé du monde.Il permettait aux modèles posant devant un décor en trompe l’oeil, d’être quelqu’un d’autre, d’imaginer une autre vie.

Tirant parti de cet héritage sociologique et photographique d’entre deux guerres Annick Sterkendries s’est lancée dans l’aventure du studio mobile et est partie à la rencontre des anciens de Grande Synthe.

Géronto-psychanalyse par l’image « Suspension» nous entraine dans un univers décalé, énigmatique qui déjoue des aprioris.

Illustration : «  Suspension » – image d’étude – Annick Sterkendries ©