Ilot des peintres

ILOT DES PEINTRES : L’ANRU 2 pour passer de l’esquisse à l’œuvre

L’Ilot des peintres est un quartier très représentatif de l’évolution urbaine et sociale de la ville : conçu et construit dans les années 60 selon les principes constructifs de l’époque, il a ensuite bénéficié de réhabilitations dans les années 80 puis d’un ambitieux Projet de Rénovation Urbaine avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) dans les années 2010 – 2016 ; cet îlot voit cohabiter 4 tours originelles (réhabilitées en 1988 / 1989) et le premier immeuble positif de l’agglomération (résidence Bernard Buffet : 28 logements livrés en décembre 2014).

Les 330 logements des barres Toulouse – Lautrec, Millet, Lenain et Gauguin ont été démolis. En lieu et place, 150 logements ont été construits en petits collectifs résidentialisés avec des cœurs d’îlot soignés.

Outre une nouvelle architecture, ces logements sont équipés de panneaux solaires, de toitures végétalisées, de systèmes de récupération d’eau de pluie et d’une chaufferie collective au bois.

I1

Les espaces publics ont été complètement repensés pour mettre en place des « zones 30 » où la voiture n’est plus prioritaire mais où c’est le piéton qui prime. Les modes doux -marche à pied et vélo- ont été privilégiés avec notamment la réalisation de pistes cyclables pour faciliter les liaisons avec le centre-ville et les autres quartiers.

La dynamique sera poursuivie sur le secteur des tours (au nord) car la ville a été retenue (en janvier 2015) au titre des projets d’intérêt national pour bénéficier du Nouveau Programme National de Rénovation Urbaine (NPNRU) en partenariat avec l’ANRU, la Région, le Département, la CUD, l’Etat et le bailleur Partenord Habitat. Une première étape a été franchie le 25 avril 2016, où le projet de renouvellement urbain de l’agglomération (intégrant celui de l’îlot des Peintres) a fait l’objet d’une présentation par les élus concernés au Comité d’Engagement de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine à Paris.

ilotdespeintres23 opérations totalisant 39 logements dont 29 maisons individuelles locatives restent à construire dans le cadre de l’ANRU1 dont le démarrage est programmé pour juillet 2016 et novembre 2016 pour une livraison fin 2017 – début 2018.

Proche du centre-ville, de ses commerces et services, proche des équipements publics de la rue Rigaud (Collège Jules Verne, Complexe Léo Lagrange, Palais du Littoral) ce quartier retrouve petit à petit une nouvelle attractivité.

 

 

Nos Labels