Le Projet éducatif global

 

Une ambition éducative et collective pour les Grande-Synthois !

Le Projet éducatif global a été mis en place à la rentrée 2015 et concerne tous les grand-synthois de 0 À 18 ans et leurs parents jusque 2020. Le PEG a comme ambition de mettre l’enfant et son parent au centre des réflexions et du projet, le but étant de donner aux enfants toutes les conditions nécessaires à leur réussite éducative et leur émancipation par le biais d’actions culturelles, sportives, citoyennes…

 

Objectifs généraux et communs

Un des objectifs du PEG est d’apporter de la cohérence entre les acteurs éducatifs du territoire (Parents, enfants, écoles, collèges, lycées, associations sportives, culturelles, d’éducation populaire, les services de la ville et les autres institutions type CAF, Conseil Départemental). Les enseignants (instituteurs, professeurs de collèges et des lycées, Éducation nationale) y participent également.

 Le PEG se développe autour de 5 axes de travail transversaux (décidés par les partenaires et les parents) :

  • La Réussite Educative.
  • La Parentalité.
  • La Transition Ecologique et sociale.
  • Le Sport, la Santé et le Bien-être.
  • L’accès à la Culture.

Les axes :

  • Travailler ensemble pour l’émancipation et l’autonomie des enfants de 0 à 18 ans en se fixant des objectifs de travail communs.
  • Améliorer la coordination des acteurs éducatifs du territoire.
  • Créer une synergie entre les acteurs éducatifs.
  • Valoriser les actions éducatives mises en œuvre par les acteurs du territoire et répondant aux préoccupations du PEG.

 

Quelques actions lancées par le PEG : 

La formation « Jeux coopératifs » pour les animateurs des petits et grands parcours avec l’association « le pas de côté ».

 – Une exposition sur la transition écologique début Octobre 2015 à l’Atrium pour les enfants de CM2 et 6ème (et leur parents) , soit 390 visiteurs.

– La participation à la mise en place du Conseil Municipal des Jeunes à partir de début Octobre 2015.

– La mise en place d’un document sur la physiologie des enfants de Grande-Synthe.

– Une Semaine de la « citoyenneté et la laïcité » avec plusieurs villes du département en collaboration avec la Ligue de l’Enseignement. Les associations Coexister et Enquête ont pu mener des sensibilisations auprès des enfants du Grand Parcours (Notamment à la Maison de Quartier du Courghain et du Moulin).

– Une formation pour les parents élus des écoles (leurs droits et leurs devoirs d’élu au sein du Conseil d’école) par Mme l’Inspectrice de l’Education Nationale. Un vrai moment d’échanges.

– Une formation sur la biodiversité et vulgarisation scientifique pour 15 animateurs de activités péri et extrascolaires avec l’association les « P’tits débrouillards ».

– Le PEPS (Programme d’Education Physique et de Santé) a eu lieu durant une semaine début mars. Il a permis de mettre en place un suivi d’une cohorte d’enfants de CE2 sur les questions d’hygiène, d’activité physique et de santé. Ces données anonymes vont pouvoir permettre d’orienter et de créer de nouvelles actions en fonction des résultats (en cours d’analyse).

Nos Labels