Accueil Ville durable Études et innovations Les nouveaux modèles économiques durables.

Les nouveaux modèles économiques durables.

Nos modes de production et de consommation hérités du 20ème siècle sont basés sur l’exploitation importante et croissante des ressources naturelles. Force est de constater qu’ils affectent le climat, la diversité biologique, les grands équilibres naturels, mais aussi la stabilité des sociétés humaines, et les conditions d’accès à des services essentiels par tous.

Le grand défi est de transformer nos modes de production et de consommation actuels vers une « économie plus durable ». C’est à dire qui limite les impacts sur l’environnement et la santé humaine, tout en améliorant la performance économique, la qualité de vie ainsi que les conditions sociales de production.

Aujourd’hui, différents modèles économiques, inscrits dans une perspective de durabilité, émergent et s’inventent en particulier dans les territoires. Le «local », les spécificités et les ressources du territoire – qui sont d’ailleurs à reconsidérer -, prend une place plus centrale… On parle de « re-territorialisation » l’économie !

A son échelle, la ville de Grande-Synthe a l’ambition de nourrir la réflexion et d’expérimenter de nouveaux modèles de développement dans une perspective de durabilité.

C’est dans cette optique que la ville de Grande-Synthe s’est associée à la réponse coordonnée par le laboratoire Lille School Management Research Center (LSMRC) de l’Université de Lille 2 dénommée « Modèles de développement, externalités et ACV territoriale » (MODEVAC).

ACV_FR

 

Le projet MODEVACT cherche ainsi à identifier, évaluer et quantifier la notion de « valeur territoriale » à partir du développement de nouveaux modèles économiques d’entreprises en lien avec le développement durable.

Le projet se propose d’identifier plus précisément les différentes formes d’action collective qui donnent lieu à la création de ce type de valeur, et par conséquent de la qualifier, à partir de l’observation d’expérimentations en Région Nord Pas de Calais, et en prenant appui sur l’analyse de nouveaux modèles économiques (économie de la fonctionnalité, écologie industrielle et plus généralement l’économie circulaire).

L’approche pluridisciplinaire de cette recherche scientifique allie les sciences de gestion (nouveaux business models et approche méthodologique innovante), la science économique et l’aménagement du territoire, et l’ingénierie environnementale.

Le projet, d’une durée de 24 mois, est financé par la Région Nord-Pas de Calais dans le cadre de l’appel à projet régional de recherche-action intitulé « Analyse en cycle de vie et nouveaux modèles de développement »..

Il mobilise une équipe pluridisciplinaire de chercheurs mais également des acteurs de terrain dont la ville de Grande-Synthe.

Nos Labels