Accueil Ville durable Participer à la transition Les conseils de Yves le jardinier

Les conseils de Yves le jardinier

Chaque mois, les jardiniers de la Ville  vous donnent leurs conseils pour cultiver vos jardins avec des produits de saison, sans produits phytosanitaires…Des conseils de pro puisque la ville est distinguée ville 4 Fleurs Grand prix national du Fleurissement et même Fleur d’or ! 

En novembre, la fraicheur hivernale commence à menacer les cultures au jardin, le potager demande des soins urgents, les arbres doivent être plantés ou nettoyés…

Un dicton nous dit :  « Brouillard en novembre, l’hiver sera tendre » mais en attendant, des petits rappels pour les jardiniers avertis :

– Vous ferez vos dernières récoltes et commencerez à protéger les plantes qui craignent le gel (par du paillage).
– On n’oubliera pas d’étiqueter les plantes qui disparaissent, si besoin.

  • Pour les plantes vivaces :

– Un nettoyage des massifs s’impose : supprimez toutes les fleurs et tiges sèches (comme le font actuellement nos jardiniers en ville).
– Plantez les vivaces et les biannuelles.
– Divisez les pieds de certaines vivaces et replantez aussitôt.

  • Pour les bulbes :

– Plantez les bulbes à floraisons printanière.
– Par contre, déplantez les glaieuls, dahlias, cannas …et laissez les sécher au sec avant de les ranger à l’abri.

  • Arbres/arbustes : Taillez les arbustes ayant fleuri cet été, ainsi que les haies de thuyas et de chamaecyparis (faux cyprès)

« A la sainte Catherine tout bois prend racine » dicton bien connu des jardiniers. Mais de là à planter tout et n’ importe quoi, qu’il vente ou qu’il neige, pourvu que le calendrier affiche la date du 25 novembre, Il y a un pas qu’il vaut mieux ne pas franchir !

Pour la petite histoire : Il faut savoir que le temps a déformé le dicton : ce que nos ancêtres jardiniers entendaient par « tout bois prend racines » : c’est le bouturage des arbres et arbustes avaient alors de bonnes chances de réussite !

Alors si novembre est favorable à la mise en place des arbres et arbustes à racines nues, c’est également le cas des autres semaines de l’hiver. Mieux vaut se concentrer sur la nature du sol et les conditions climatiques pour déterminer le bon moment et garantir vos chances de réussites.

Mais on n’oublie pas que : Petit arbuste deviendra grand. C’est tout bête mais, avant de planter un arbre, imaginez l’ombre qu’il va porter quand il aura atteint son âge adulte.

  •  Au verger, novembre est le mois privilégié pour vos plantations donc :

– Plantez tous les arbres fruitiers, les groseilliers, les framboisiers… tant qu’il ne gèle pas.
– Si toutefois, vous connaissez une période de gel, mettre en jauge ces derniers en les couchants dans un lit de paille ou de sable.
– Attendez qu’il ne gèle plus pour les mettre en place.

Parlons un peu des framboisiers : Il faut savoir qu’ on doit les changer de place tous les 7 ans.

Afin de réaliser des économies : Placez un pied dans un pot en plastique au fond duquel vous aurez fait des entailles. Enterrez la moitié du pot, l’année suivante des racines seront sorties. Dégager alors le pot et plantez-le à un autre endroit : vous pourrez voir naitre un autre framboisier. 

Si l’un de vos arbres fruitiers ne donne plus rien, taillez-le largement et, au printemps, à l’aide de deux manches en bois martelez le tronc sur toute sa longueur (sans abimer l’écorce !!) Cette agression, en simulant une tempête, provoque une réaction naturelle de défense de l’arbre et il s’activera et vous aurez en principe de nouveau des fruits…

Petite astuce pour conserver les pommes de terre : Mettre une pomme (le fruit) dans un sac de pomme de terre fermé entreposé à la cave va faire que les pommes de terre ne germeront pas.   

 

N’oubliez pas de vous renseigner auprès de nos jardiniers sur le terrain mais aussi sur internet, à la médiathèque.

Nos Labels