Accueil Ville durable Participer à la transition Les conseils de Yves le jardinier

Les conseils de Yves le jardinier

Chaque mois, les jardiniers de la Ville  vous donnent leurs conseils pour cultiver vos jardins avec des produits de saison, sans produits phytosanitaires…Des conseils de pro puisque la ville est distinguée ville 4 Fleurs Grand prix national du Fleurissement et même Fleur d’or !  D’ailleurs, comme en ce début janvier les Grand-Synthois ont reçu un calendrier mettant l’arbre en majesté, il est l’occasion d’y noter les grandes lignes de ce qui attend le jardinier pour cette nouvelle année !

Que signifie le mois de mars pour Yves le jardinier ?
C’est le pied qui avance à pas sûr et lent vers le printemps et la main qui démange…par des envies de plantations, d’un nouveau décor de fleurs, de feuillages originaux mais surtout de fruits et de légumes !….mais encore un peu de patience Monsieur le jardinier..

Il faut savoir que :
Le calendrier fixe au 20 mars le début du printemps, même si celui ci n’est pas toujours au rendez-vous dans les jardins, la croissance des plantes redémarre progressivement.

Alors commençons à fêter mars par l’entrée dans la gaieté et les couleurs vives, en s’offrant les floraisons printanières des narcisses et primevères, et préparons les prochaines floraisons.

Dans un premier temps, on peut commencer par faire un nettoyage de printemps au balcon, au jardin en passant par la terrasse.

On rempote les plantes qui sont à l’étroit dans leur pot. On choisira un pot un peu plus grand soit 2 à 4 cm de plus en diamètre. Rempotez vos plantes dont le terreau est visiblement appauvri en éléments nutritifs, grumeleux et blanchâtre en surface, difficile à réhydrater une fois sec.
Pour les plantes fleuries attendez la fin de la floraison.

Mars est un bon mois pour associer de jeunes plantes dans une jardinière ou un bac.
Veillez à réunir dans vos compositions des plantes ayant à peu près les mêmes exigences en matière de luminosité et d’arrosage. Pour une association durable mieux vaut par ailleurs choisir des plantes de vigueur similaire. Si vous plantez une espèce très vigoureuse avec deux autres plantes à croissance lente, la première risque au bout de quelques mois d’étouffer ses voisines.

De même, profitez d’une belle journée de mars pour inspecter vos plantes. Eliminez ceux qui ne manifestent aucun signe de reprise. Remplacez-les par de jeunes sujets sains et vigoureux.

Et puis, on augmente peu à peu le rythme des arrosages et les quantités d’eau. Tout en évitant les excès.

Et dans un deuxième temps :

Plantez vivaces, arbustes et grimpants.
Vous pouvez planter sans crainte en jardinière ou en bac des plantes vivaces rustiques, par exemple hostas ou plantes aromatique, mais aussi des arbustes et plantes grimpantes vendues en containeur. Choisissez parmi la gamme des grimpantes, clématites, chèvrefeuille et autres floraisons pour le printemps et l’été .
Mais à protéger en cas de grand froid.

C est aussi une bonne période pour la taille des rosiers.

A savoir en mars l’hiver s’efface, c’est la fin d’une saison ,
et pour nos amis les animaux en particulier les oiseaux, c’est une date ou il est préférable d’arrêter progressivement de les nourrir.
Donc on a commencé le nourrissage aux premières gelées et on l’étend jusqu’au mois de mars lorsque l’hiver se prolonge.
A noter que le nourrissage se pratique toute l’année en Grande-Bretagne et dans de nombreux pays anglo saxons, y compris dans de nombreuses réserves naturelles.

Et pour finir, en mars le potager commence à arriver sur la table ce qui nous amène à parler du légume du mois :

La carotte
Et Cocorico ! la carotte (légume racine) est Gauloise. Notre carotte nationale était blanche avant de devenir rouge auparavant elle s’appelait « pasticana gallica » d’après monsieur Pline.
Grace à sa teneur en carotène (provitamine A) 100 g de carottes couvrent la moitié de nos besoins quotidiens, elle dispense généralement bonne mine, humeur de rêve….et bien d’autres qualités.
La carotte se plait dans les sols frais et légers. L’hiver, elle se conserve en terre dans le sable.
Si les carottes ont subi un coup de gel, jetez les dans un saladier d’eau froide salée et laissez-les barboter pendant une heure.
Recommencez l’opération 3ou 4fois de suite : les carottes seront comme neuves, toutes fraiches et pimpantes !

Son principal ennemi : la mouche de la carotte.
Pour lutter de façon naturelle quelques astuces :
– Couvrir les carottes d’un voile léger pendant la croissance
-Eviter de laisser les plants qu’on aura éclaircis à proximité de la plate -bande
-Semer la carotte dans un endroit venteux (la mouche a du mal à combattre les vents forts)
-Essayer le compagnonnage avec les oignons (4 rangées d’oignons pour 1 rangée de carottes)
-Déposer à la base des carottes des plantes odorantes (Tanaisie, absinthe..)pour tromper la mouche
-Un arrosage hebdomadaire cendre de bois dilués dans de l’eau
et par ailleurs, les cendres sont riches en potassium .Un minéral que la carotte apprécie.

Le mois de mars est un mois bien rempli où il nos faut trouver de l’énergie et Yves le jardinier toujours aussi gourmand nous propose d’associer chocolat et carotte
Et donc pourquoi pas un délicieux moelleux chocolat carotte.

N’oubliez pas de vous renseigner auprès de nos jardiniers sur le terrain mais aussi sur internet, à la médiathèque.

Nos Labels