Espaces Verts

 50 nuances de vert…

Depuis 40 ans, la municipalité s’est attachée à porter la même attention à tous les quartiers, sans faire de priorité, au point qu’aujourd’hui 95% des Grand-Synthois habitent à moins de 300m d’un espace vert et que chacun bénéficie de 127m2 d’espace vert/hab. C’est ainsi toute l’atmosphère de la Ville qui rayonne de bien-être, d’équilibre et d’harmonie, renforcée par le renouveau urbain en phase avec ce souci de retour au naturel par des constructions « basse consommation ».

esp4

N’importe quelle photo aérienne en témoigne, le vert domine à Grande-Synthe ; Vert lumineux des feuilles de bouleaux, vert de gris de celles des saules-tétards, vert foncé pour les sapins taillés en niwaki… sans parler des fleurs, des arbustes fleuris qui explosent au printemps ou des teintes d’automne ! Au-delà de la beauté, les espèces sont également choisies en tenant compte des contraintes ultérieures d’entretien.

 

esp2

Ceinture boisée : Grande-Synthe vous déroule
le tapis…vert !

Longtemps interminable alignement de peupliers pour séparer des usines la partie urbanisée, la ceinture boisée est devenue un chemin de biodiversité. Ce ruban sur 4 km prend désormais l’allure d’un jeu de piste grâce aux sculptures qui la rythment, taillées par un Grand-Synthois habile sur des troncs de peupliers abattus et remplacés par d’autres espèces, plus valorisantes.

 

Le jardin public : sérénité et collections de prestige

Le jardin public concentre, sur 3 hectares, tout le savoir-faire des jardiniers de la ville qui y ont créé plusieurs ambiances. Il est apprécié de toutes les générations : les enfants se ruent sur les jeux, les pétanqueurs taquinent le cochonnet, les mariés immortalisent leur union…

esp 3

Le jardin public accueille les fleurs et arbres de collection parmi lesquels un séquoia sempervivens et un gingko pleureur. Il fut le premier site à atteindre le « zéro absolu » pesticides, où tous les traitements chimiques sont bannis : seuls le travail manuel ou le brûlage thermique permet là d’enlever les « mauvaises herbes ».

 

Le parc du Moulin : un jardin d’Eden en centre ville

parc

Occupant 7 hectares, le parc du Moulin est devenu un terrain de pédagogie en terme de biodiversité. Il accueille notamment des arbres fruitiers (cerisiers, noisetiers, pêchers, pommiers).En créant des transparences, des perspectives, les promeneurs se sentent sécurisés tandis que les arbres s’épanouissent .Avec ses chemin de traverse en pas japonais, il vous invite à découvrir la micro-canopée et à profiter pleinement de la nature en 3D , un amusement de plus pour les enfants !

Les autres quartiers bénéficient également des parcs Saint-Joseph et Saint Jacques.

esp5

Nos Labels