Réserve naturelle régionale

Grande-Synthe recèle la plus grande réserve naturelle de la région !

RNR 2

Qui eût cru que Grande-Synthe, entourée de 15 sites Seveso, abriterait un jour la plus grande réserve naturelle régionale ?

Soucieuse de recréer plus d’équilibre entre l’homme et l’économie, la municipalité a souhaité sanctuariser les derniers espaces naturels qui constituent désormais un ensemble de 172 hectares abritant plusieurs micro éco-systèmes locaux valorisés, confortés, par le service EPN.

Cette réserve, validée par le Conseil régional le 10 juillet 2015, concrétise un des résultats les plus impressionnants de la volonté politique pérenne initiée sur la ville il y a plus de 40 ans : Agir pour le bien commun dans le long terme.

Les critères conservatoires de cette réserve n’empêchent pas la pratique d’activités humaines : verger pédagogique, Centre d’initiation à l’environnement, les parcelles pédagogiques, sentiers de promenade, club de voile, intensifient la vie -toujours liée d’une façon ou d’une autre à la nature- au Puythouck. Ainsi, la réserve naturelle régionale de Grande-Synthe est un espace de biodiversité préservé mais pas clôturé (hormis pour le parcage des moutons).

RNR 1

La particularité de ce secteur, très proche d’usines, incite à poursuivre les échanges avec ces acteurs industriels pour intégrer une partie des espaces à ce jour dans leur périmètre, tant du côté d’ArcelorMittal au Nord que de Total à l’ouest. C’est un des enjeux des années à venir, en plus du plan de gestion instauré pour pratiquer une sélection des arbres à conforter.

Concrètement, la réserve naturelle c’est :

libel48 hectares de boisement au Puythouck ainsi que
170 000 végétaux plantés en 2003 et 2004 au Prédembourg soit 10 hectares de plus !

  • 62 espèces d’oiseaux nicheurs
  • 250 espèces végétales dont 8 protégées
  • 5 espèces d’amphibiens
  • 30 espèces de papillons de jour

Toute activité ou manifestation nuisible à la faune et flore est à éviter (certaines activités sportives, les engins à moteur, le modélisme, les entrainements divers). La police des réserves est à pied d’œuvre pour sensibiliser, informer, voire verbaliser si nécessaire.

 

Nos Labels