Emplois de demain

La transition vers les emplois de demain

La transition écologique crée une contrainte qui s’impose à l’économie.

L’économie respectueuse de l’environnement sera non seulement un gisement d’emplois de proximité mais aussi un gisement de brevets, de développement, d’innovation qui doivent amener à une nouvelle ère pour l’humanité si elle veut survivre.

 

Participer à créer des emplois locaux non délocalisables

Le domaine des économies d’énergie s’avère particulièrement créateur d’emplois vertueux.

Avec 800 emplois pour la construction et 300 pour l’exploitation ultérieure, le choix du littoral pour installer un parc d’éoliennes off-shore témoigne de la pertinence de ce raisonnement.

Preuve en est également, l’opération « Réflex’énergie » : ce dispositif impulsé par la Communauté urbaine et boostée par la Ville de Grande-Synthe qui double le montant de l’aide destinée à rendre les logements des particuliers plus sobres en énergie(sous certaines conditions) a constitué un réel coup de fouet sur l’emploi local dans les entreprises certifiées pour cette opération, une réelle bouffée d’air pour la trésorerie de nombreuses PME en ces temps de recul net des chantiers de construction neuve, crise économique globale oblige.

 

Aider à l’incubation de jeunes entreprises aux précédés écologiques et innovants.

La Ville de Grande-Synthe apporte son soutien à l’ambitieux programme « Eura énergies » pour faire du bassin dunkerquois un « hub » énergétique plein de ressources, de potentiel, de terrains d’application.

Ainsi en est-il de la start-up basée sur le mode d’échange citoyen et participatif,  « éco-mairie » qui essaime très vite en vendant la proximité géographique, la convivialité et le recyclage avant la volonté de faire une « e-brocante » pour gagner quelques sous…

En associant les collectivités à reprendre leur plate-forme, ils comptent bien créer rapidement quelques dizaines d’emplois, même si tous ne seront bien sûr pas forcément ici…

 

Une start-up n’est pas forcément une plate-forme numérique !

Dans le même esprit, la Ville apporte son soutien à l’entreprise Terra-o-therme, susceptible aussi de créer une trentaine d’emplois à moyen terme. Pour prouver l’intérêt des découvertes faite par son concepteur qui a ainsi déposé 7 brevets pour mettre au point son système de récupération d’énergie. Piscine et serres municipales sont  équipés à titre de démonstration prouvant l’ingéniosité du dispositif !

Cette belle synergie s’illustre par l’implantation du siège social de l’entreprise sur la commune, dans la zone des Repdyck !

Nos Labels