Accueil Ville durable Participer à la transition Les conseils de Yves le jardinier

Les conseils de Yves le jardinier

Chaque mois, les jardiniers de la Ville  vous donnent leurs conseils pour cultiver vos jardins avec des produits de saison, sans produits phytosanitaires…Des conseils de pro puisque la ville est distinguée ville 4 Fleurs Grand prix national du Fleurissement et même Fleur d’or ! 

Le mois d’aout évoque bien sûr les grandes vacances mais aussi le plein été au jardin.

Le potager fait salle comble et le travail n’y manque pas !

Beaucoup de fruits et légumes vont abandonner le jardin afin de s’installer en cuisine, pour des mets simples ou compliqués… Mais avant tout « Yves le jardiner » vous donne quelques astuces afin de veiller aux derniers réglages avant récoltes.

Dans un premier temps, on surveille l’arrosage. * Prolongation de l’interdiction d’arroser émise par un arrêté de la Préfecture le 30/07.

La sècheresse oblige bien des plantes, rosiers et vivaces notamment, à marquer une pause. C’est aussi le cas de nombreuses annuelles et plantes à massif : Cosmos, œillets d’inde, tournesols, soucis, reines marguerites, zinnias et autres qui se contentent d’une pluie ou d’un arrosage de temps en temps.

Sinon, continuez d’arroser régulièrement si le temps est trop sec, pour que les plantes ne flétrissent pas.

Prévoyez de stocker l’eau de pluie . C’est idéal et économique pour arroser les plantes du jardin et les légumes du potager. Si vous partez en voyage, arrosez abondamment le pied de vos plantes pour qu’elles disposent d’une bonne réserve d’eau.

Et puis dans un deuxième temps, on surveille l’arrivée de gourmands sur les pieds de tomates. Et, pour que ces dernières aient le temps de mûrir avant l’arrivée du froid, coupez l’extrémité des pieds.

Il est également temps de placer une planche ou une tuile sous vos potirons pour qu’ils ne soient plus en contact avec le sol.

On poursuit avec les oignons , 3 semaines avant la récolte on couche la tige .Ainsi on améliore son développement.

Et puis août, c’est le mois des boutures.

Par exemple : Plantez une tige de rosier avec une intersection en pleine terre, elle vous donnera un nouveau rosier l’année prochaine. Et, pour renforcer le parfum des roses, plantez de l’ail au pied de celui-ci. En plus, cela évitera la maladie de la tache noire.

De même avec les œillets. Coupez soigneusement les rejets qui se trouvent sur la tige, mettez- les dans l’eau quelques jours. Plantez- les dans du terreau . Et hop, cela reprend pareil pour le géranium.

Enfin pour l’hormone naturelle, faites tremper des branches de saule pleureur toute une journée. Vous obtiendrez une solution d’hormone de bouturage.

Pour terminer sur une note de gourmandise « Yves le jardinier  »  vous propose La cueillette du mois : la mûre.

Mais, sur les ronces ou le mûrier ?

Curieux, un même nom pour des fruits de plantes différentes ?

Tout simplement, parce que les deux mûres en question ont un aspect semblable. La mûre du mûrier possède un goût agréable sucré et légèrement acidulé, et plus doux que le fruit de la ronce. Sinon le goût est très proche. C’est un petit fruit qui regorgent de bienfaits pour la santé. Elles sont délicieuses en confiture, en tarte, en sorbet, dans le yaourt, ou même nature…

Parole de Yves le jardinier.

Nos Labels