Accueil Ville durable Participer à la transition Les conseils de Yves le jardinier

Les conseils de Yves le jardinier

Chaque mois, les jardiniers de la Ville  vous donnent leurs conseils pour cultiver vos jardins avec des produits de saison, sans produits phytosanitaires…Des conseils de pro puisque la ville est distinguée ville 4 Fleurs Grand prix national du Fleurissement et même Fleur d’or ! 

JUIN

Juin avec ses 4 lettres Jardiner, Utile, Intelligemment et Naturellement est un bon tempo pour « Yves le  jardinier ».

 Jardiner :

C’est le moment d’essayer ce qu’il vous fait plaisir.
On pense côté légumes/fruits : aux salades, concombre, brocolis, choux fleurs, les oignons jaunes, basilic, ciboulette menthe, salade à couper poivrons, piments, thym, tomates, courges, fraises …tout en fleurissant avec œillets d’inde, soucis, plantes mellifères (favorable à la pollinisation).

 Pour la partie Utile :

On produit ce qu’on mange.
On raccourcit le temps d’occupation du sol.
On occupe tout l’espace. Il faut associer aux cultures hautes des cultures basses, et aux cultures de croissance lentes, des légumes à croissance rapide ; c’est ce qu’on appelle la culture intercalaire.

Quelques petits exemples :

Basilic ou œillet d’inde au pied des tomates,
Le radis ou la roquette entre les poivrons, les aubergines ou les carottes,
Les laitues parmi les choux fleurs ou les oignons …

Intelligemment, on mise sur un potager économe en eau.
De même, on se sert de petites astuces pour économiser l’eau au jardin.
Le paillis en fait parti. En paillant, on utilise 40 % en moins d’eau.
Le principe est simple, on protège le sol des rayons du soleil, le paillis réduit la température et maintient plus longtemps l’humidité. C’est facile et pas cher.
Avec un tuyau poreux on réalise un arrosage appelé «  goutte à goutte »ceci permet de réguler la quantité d’eau distribuée tout en limitant le ruissellement. Les parterres et les potagers vont adorer !
Bien sûr, on pense à la récupération d’eau.
Le binage de la terre de façon légère et superficielle. La terre est alors plus perméable et les végétaux sont mieux irrigués (binage sur 2 cm, c’est parfait)
Et puis on arrose soit  au début de la  journée ou en soirée.

Et naturellement, on tiendra compte des besoins en eau des plantes.
On ne jettera plus certaines fanes de légumes. Il faut savoir qu’elles sont souvent très riches en nutriments.

Quelques propositions :
Fanes de radis, les fanes de carotte, les fanes de navet.
Attention toutes les fanes  ne se mangent pas.
C’est le cas des fanes de pommes de terre, d’aubergine et de poivron qui contiennent des substances toxiques. Les fanes de rhubarbe sont aussi à éviter.
Enfin pour rester dans le naturel ,afin   d’éviter que les pucerons vert et noir  ne dévorent votre potagers et vos leurs cet été. Invitez les coccinelles en laissant pousser des orties dans un coin  un peu retiré de votre jardin.

En conclusion dans le chapitre gourmandise, »Yves le jardinier » vous propose le fruit du mois : l’abricot.

 L’abricot est un fruit très apprécié. Il faut savoir, l’abricot reste à son stade de maturité une fois cueilli.
Donc, il faut prendre soin  de le choisir bien mûr pour profiter au mieux de sa chair sucrée, très savoureuse et riche en vitamines.
Et c’est en cosmétique, qu’on le retrouve aussi.
On utilise le noyau dont on extrait l’huile d’amande douce mais également sa pulpe qui a des vertus astringentes et revitalisantes.

L’abricot  présente que des  bienfaits pour la santé !

Parole de Yves le jardinier.

Nos Labels